Témoignages


« Le volontariat, une addiction ?
Fikret, Rosen, Sadife, Mamadou …. et bien d’autres prénoms aux sonorités lointaines. Des habitants du quartier Masui (Quartier Nord) que je retrouve toutes les deux semaines pour leur enseigner le français. 
C’est un véritable plaisir pour moi d’endosser le costume de professeur pendant 1h30 : le plaisir de leur faire découvrir la langue de Molière, de les voir faire des progrès, de discuter avec eux des spécificités et des coutumes de la Belgique, de les comparer à celles de leur pays, le plaisir de rire avec eux pour un rien. Une véritable détente après une journée de travail !
(Témoignage de Jacqueline, volontaire retraitée du groupe ENGIE) »